Marc-Alain Lavoie & Les Tavarneux

L’équipe de Star Culturel à eu la chance de recevoir Marc-Alain Lavoie chanteur, auteur-compositeur et fondateur du groupe Les Tavarneux.

Comment ça commencer ce beau projet là mon ami?

Dans un fond de Tavarnes à Mont-Rolland dans un petit Hotel des Monts pis toutes mes chums habitaient autour pis c’est parti de là je jouait sur le bord des feux pis tout le monde me disait crime c’est dont ben bon ce que tu joues c’est dont ben cool tes tounes.  Pis un moment donné ça c’est mis à grossir pis on s’est mis à faire le tour des bars au Québec, on a fait a peu près 200 shows, après ça on s’est ramassé a Woodstock en Beauce, à faire des festivals, après ça on s’est mis à tourner sur les radios en ondes.

On avait 3 clips qui tournaient en rotation régulière à Musique plus. Pis après ça y’a une microbrasserie qui a embarqué dans le projet qui brasse une bière distribuée dans toutes les dépanneurs avec ma face dessus. Un équipe de hockey qui a embarquer dans le projet. Après ça j’ai décidé de partir ma propre marque de linge. Pis on a sorti 3 albums qui sont disponible partout. J’ai signé avec Distribution Sélect. L’année passée je me suis dit pis là je prends un break. Ça fait déjà 7 ans que je pousse mon projet.

Avant ça t’était professeur?

Oui dans un école secondaire. J’ai fait ben des affaires dans le fonds je pense que de nos jour c’est pu comme dans le temps de nos grands-parents. J’ai fait bien des professions.

À la base je suis un auteur. C’est ma plume mon instrument.

Quel conseil donnerais-tu aux jeunes qui veulent faire ce métier là?

J’en aurais des conseil à leur donner. Je dirais que le succès réside dans la détermination. On crée notre propre chance. Persévère continue lâche pas pis regarde haut. Pis quand on met des épreuves sur ta route vois le comme un défi, comme une belle occasion de grandir et non pas comme un obstacle. Pis peut-importe ce à quoi tu aspires dans la vie ben garde cette perception là. le but c’est de suivre ton cœur et faire ce que tu aimes dans la vie. Tu peux faire de ta passion ton métier dans la vie.

Quelles sont les démarches pour promouvoir un album?

J’aime mieux créer mes propres évènements, mes propres produits, mes propres projets, c’est moi qui fait mes propres mastering, mixing parce que j’aime mieux que ça sorte à mon goût. C’est toi qui produit tes cds tes albums toute le graphisme, pochette, mixing, mastering.

C’est beaucoup de démarches, quand tu enregistre ton projet pis que tu as mis des mois c’est comme accoucher tsé mes 3 bébés, quand tu accouches de ton projet la job commence. Faut que tu le promeuves, faut qui soit dans toutes les magasins tu es obligés de signer avec une maison de production. Faque j’ai parti ma propre maison de production Guitare cassée parce que je voulais pas me faire dire quoi faire. Pis après j’ai approcher une maison de distribution pis j’ai signé avec distribution sélect une filiale de Québécor. C’est pour ça qu’on est dans tous les magasins. On a faites nos preuves après 3 albums pis une nomination à l’Adisq.

Faut que tu connaisses tes limites en tant qu’artiste. T’as le droit de tirer sa plug, abandonner c’est pas un échec c’est de lâcher prise.

Aujourd’hui j’ai rencontrer Marc-Alain Lavoie, un homme sympathique, drôle, généreux, une personne bienveillante, intègre et honnête. Suite à une longue conversation après un bon dîner ça m’a amener à une nouvelle collaboration avec le Coin Rétro. Longue vie à ton succès.

Photo MPV

À écouter :

Liens:

https://www.facebook.com/LesTavarneux/

http://www.youtube.com/user/marcalainlavoie

https://www.facebook.com/LeCoinRetroSorelTracy/

Article écrit par Julie Massé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *